Accueil

 

  • La « malboufe » est partout et elle est très facile à consommer.
  • Les industriels de l’agroalimentaire cherchent à standardiser nos habitudes alimentaires afin de créer un vaste marché mondial de la consommation.
  • Les restaurants type restauration rapide ou « fast food » se développent d’une manière phénoménale, ainsi que les plats cuisinés que l’on trouve partout dans les magasins spécialisés ou de grandes distribution.
  • Les gens prennent de moins en moins le temps pour manger, grignotent davantage et consomment beaucoup de sandwichs et de plats cuisinés.

Pourquoi le projet cuisine-de-base?

Pour notre bien être moral et physique, il est plus que jamais important de nous réconcilier avec la nourriture et la cuisine. Et pour ce faire, il suffit de savoir comment cuisiner et de connaitre les produits alimentaires.

Un cuisinier est avant tout une personne qui a énormément de qualités, en lisant l’histoire de la cuisine on se rend compte que le partage est la plus importante  des qualités du cuisinier.

Je m’appelle Hicham et je suis un grand amateur de la cuisine. J’ai créé ce site parce que d’une part, je suis convaincu que pour améliorer nos rapports avec la nourriture il faut connaître les bases de la cuisine. Et d’autre part, parce que le savoir est maintenant à la portée de tout le monde. Il suffit d’être autodidacte  et motivé pour apprendre grâce à de milliers de sources sur internet, qu’elles soient gratuites ou payantes. moi même j’ai passé un CAP cuisine en tant que candidat libre, alors tout est possible! Je me suis ensuite reconverti en traiteur chef à domicile pendant un certain moment, j’ai d’ailleurs publié le document qui m’a servi de business plan en format livre de poche pour inspirer des personnes intéressées par ce type de projet.

 

 

La cuisine pour quitter le “métro boulot dodo”

Il y a une célèbre chanson de Bob Marley qui s’appelle “Rat race”. Certains la traduiront par « race de rat » qui peut être utilisé comme une injure. Et d’autre traduiront cela par « course de rat » à l’image des rats qui courent dans des roues ignorant qu’ils sont prisonniers d’une course sans fin. D’ailleurs dans la chanson on joue avec les deux significations.

Pourquoi je vous raconte cela, cette chanson m’a beaucoup marqué, malgré le fait qu’elle soit écrite dans une autre époque, probablement les années 70, elle reflète encore la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui. En effet, la vie de nombreuses personnes est dédiée à leur travail, elle se résume en général à « métro-boulot-dodo ».

Une course qui ressemble étrangement à celle des rats, à une différence près : que nous, qui appartenons à la race humaine « intelligente », notre course peut s’arrêter et au moins de 2 manières différentes :

            1. Elle prendra fin bien sûr à l’âge de la retraite, mais à condition, qu’on ait suffisamment cotisé pour toucher une indemnité descente et qu’on ait fini de rembourser les différents crédits, de la maison, de la voiture, de consommation, …

            2. Le deuxième scénario est celui que je préfère et que je préconise, il consiste à prendre son destin en main et de quitter la course des rats vers une course de bien être et de bonheur. Et ce n’est pas les nombreux salariés qui tentent chaque année une reconversion professionnelle vers un travail manuel, et en rapport avec une de leurs passions, qui diront le contraire.

Tenter une reconversion professionnelle et quitter une routine, certes lassante et ennuyeuse, mais qui permet quand même d’assurer un salaire à chaque fin de mois n’est pas une chose facile, il faut avoir des objectifs précis, et tenir à respecter ses bonne résolutions. Une reconversion professionnelle ne doit pas se faire à la légère, il faut qu’elle soit bien préparée en pesant le pour et le contre.

Un des métiers que j’aurais aimé exercer est celui d’un chef dans un restaurant, pour moi les chefs cuisiniers ont tellement de qualités que je les considère comme des personnes qui vendent du plaisir tout en se faisant plaisir. En apprenant la cuisine, on apprend aussi à être rigoureux, stricte, perfectionniste, généreux …. C’est une des raisons pour laquelle les centres de formations voient arriver des personnes passionnées souhaitant se former en cuisine, et pour pouvoir vivre de leur passion, il y a plusieurs activités ou métiers qu’ils peuvent faire, j’en ai détaillé huit dans un précédent article comme par exemple: chef à domicile, traiteur, formateur, …

Quand on est passionné de cuisine et on souhaite tenter une reconversion dans ce domaine, il faut commencer par valoriser son savoir faire, et pour ce faire il n y a pas mieux que de suivre une formation professionnelle. D’ailleurs, si on arrive à maîtriser ces quelques recettes, qu’on peut facilement apprendre en suivant les conseilles que j’ai réunis dans cet article, on peut passer un CAP cuisine en tant que candidat libre. Et pour vous aider dans ce projet, je vous ai fait un programme d’entraînement qui peut vous aider à préparer ce diplôme en 6 mois.

Voici un site qui regroupe des annonces d’emplois cuisinier.

Trouvez un emploi avec Jobsora

La particularité de ce site est le fait qu’il regroupe l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la cuisine de bases avec un contenu de qualité et gratuit.

Si vous souhaitez être accompagnés pour vos projets personnels ou professionnels, utilisez la page de contact pour nous soumettre vos attentes. 

 

Profitez de la zone de commentaire pour me dire quel genre de contenus vous aimeriez que je mette dans le site.

 

 

6 réflexions sur “ Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.