Histoire de cuisine

L’homme a toujours eu besoin de se nourrir et le mode d’alimentation n’a cessé de s’améliorer. De nature curieuse et inventive, l’être humain a toujours cherché à améliorer et inventer les méthodes et les outils nécessaires et utilisés dans son régime alimentaire. Mais malheureusement ses inventions n’ont pas été toujours bénéfiques pour lui et pour sa santé. Dans cette article je mettrai la lumière sur:

      • l’évolution de l’alimentation de l’espèce humaine,

      • le rôle que joue la cuisine dans l’identité culturelle d’une nation

      • en passant par les nouvelles formes de la consommation culinaire standardisée

      • et la consommation responsable.

Histoire de la cuisine

Avec l’invention du feu, on peut imaginer que nos ancêtres ont arrêté de consommer la viande crue de leurs gibiers, qu’ils ont chassés ou pêchés, et ont commencé à savourer le goût d’une nouvelle forme de viande grillée ou rôtie.

Et de découverte en découverte, notamment les outils et pratiques qui lui ont permis de cultiver la terre et d’élever des animaux, l’homme n’a cessé de peaufiner sa cuisine et de l’enrichir avec des nouveaux produits alimentaires.

Plus tard après, la gamme des produits s’est élargi quand l’homme a commencé à explorer et conquérir des nouveaux territoires. Ensuite vient l’époque du développement de l’agriculture pendant laquelle les techniques agricoles ont été étudiées d’une manière scientifique. Les outils utilisés dans la cuisine ont aussi connu un développement graduel et ont fortement contribué à l’évolution de la cuisine.

L’émergence de la grande cuisine a commencé avec la naissance de nouvelles créations culinaire comme les jus, coulis, mousses ragoûts…

Ainsi des nouveaux métiers de bouche sont nés ou restructurés. Le domaine de la restauration a existé avant même l’invention du mot restaurant, qui lui a été inventé au milieu du 18ème siècle dans la ville de Paris.

Aujourd’hui encore la cuisine n’a cessé de se développé et les nouvelles technologies ont permis à tout le monde de s’improviser cuisinier.

Rapport entre cuisine et culture

La cuisine est l’un des moyens les plus sophistiqués pour véhiculer l’identité et la culture d’un peuple. Ainsi certains pays, comme la France, le Maroc et l’Italie, la considère comme un facteur d’identité nationale et un élément de patrimoine culturel immatériel. dans une toute autre dimension, on peut remarquer que quand les gens s’expatrient ou quittent leurs terres natales vers une autre terre, ils gardent toujours leurs vielles habitudes et notamment les habitudes culinaires qui est un moyen pour préserver leurs cultures, en effet, les plats traditionnels sont transmis de génération en génération. Et c’est d’ailleurs de cette manière que le multiculturalisme émerge, qui d’entre nous n’a jamais essayer de reproduire un plat qui l’a savouré pendant une soirée inoubliable dans un restaurant ethnique (Japonais, Italien, Chinois, Marocain…) nous avons tous une part de curiosité en nous qui nous pousse à connaître les coutumes et traditions des personnes différentes de nous à travers leurs cuisine et gastronomie. Cela prouve que la cuisine est un unificateur, rassembleur et même un moyen de réconcilier les gens. Je ne vois d’ailleurs pas qui pourrait se battre autour d’un bon tajine de boulettes, sauf s’il n’en restait plus qu’une :).

La gastronomie française

La France est mondialement connue par sa gastronomie. La diversité de ses plats témoignent de la richesse des produits culinaires utilisés en cuisine. Chaque région est connue par une ou plusieurs spécialités et produits, on peut citer à titre d’exemple les pâtisseries parisiennes, tarte normande, quiche Lorraine, salade niçoise, et plein d’autres spécialités que je ne pourrais toutes les citer dans cet article. Et en général les français sont fiers de leurs produits locaux et souvent conscients de l’importance que joue chaque repas dans le déroulement de la journée, car celui-ci dépasse la simple alimentation et doit faire appel à quasiment tous les sens: d’abord l’ouille car pour certains plats le gazouillement des mets témoignent du bon accordement de l’ensemble des saveurs, ensuite la vue, puis l’odorat, après le toucher et enfin le goût.

Découvrez dans cet article les 8 grands chefs qui ont marqué la gastronomie française.

Nouvelles formes de consommation

De nos jours, on commence à voire une certaine forme d’alimentation différente de ce que nos parents et nos grand parent ont connu. Les gens prennent de moins en moins du temps à la pause déjeuner du midi, grignotent davantage et consomment beaucoup de sandwichs et de plats cuisinés. Les industriels de l’agroalimentaire cherchent à standardiser nos habitudes alimentaires afin de créer un vaste marché mondial de la consommation. Le style américain est souvent pris comme modèle, ainsi, les produits peuvent alors être diffusés sur la plupart des marchés, entraînant pour les multinationales une réduction de leurs coûts fixes et donc des économies d’échelle. Tous ces éléments ont permis aux restaurants type restauration rapide ou « fast food » de se développer d’une manière phénoménale, ainsi que les plats cuisinés que l’on trouve partout dans les magasins spécialisés ou de grandes distribution. Et c’est pour ces raisons qu’on commence à trouver des plats quasiment similaires chez une grande partie des professionnelles de la restauration.

Cette manière de consommer que beaucoup qualifient de « irresponsable » a grandement contribué à la propagation de l’obésité, de concert et de maladie cardio-vasculaires à cause des additifs alimentaires utilisés dans les plats cuisinés pour allonger leur durée de conservation.

Il est temps de prendre les choses en main

Il y a une célèbre citation qui dit : « dis moi ce que tu manges je te dirai qui tu es ». Le style d’alimentation est un élément essentiel et constructeur de la personnalité que tout un chacun a. et il est donc possible que chacun puisse se construire une meilleure personnalité en choisissant de manière réfléchie son alimentation. Il est grand temps de nous prendre en main et surtout d’arrêter de subir l’uniformisation des modes de vie que la société en général et les producteurs de l’agroalimentaire en particulier essaient de nous l’imposer. Il est grand temps de devenir un consommateur responsable. De nos jour il est vital d’identifier l’alimentation saine et de s’éloigner de la mauvaise alimentation. C’est de la responsabilité de chacun d’apprendre à cuisiner ainsi que de comprendre et de savoir la composition des produits que nous mettons dans nos assiettes.

 

Laissez un commentaire pour nous faire part de vos remarques Sourire

N’oubliez pas de cliquer j’aime et de partager avec vos amis Clignement d'œil