Comment apprendre à cuisiner ou devenir cuisinier professionnel

Le métier de cuisinier est un métier passionnant et très pénible à la fois. En effet, il est passionnant car le sentiment de fierté et de satisfaction que nous avons après avoir dressé un plat est unique, surtout quand il y a de la reconnaissance, qui peut être exprimée par la manière dont le plat est consommé, ou tout simplement par les témoignages positifs, voir les éloges, des gens qui le consomment. Et il est pénible car il faut être dynamique en cuisine pour que les plats soient confectionnés dans les temps et surtout avec la qualité attendue. Cuisiner permet de développer beaucoup de qualités comme le fait d’être persévérant minutieux et passionné, d’ailleurs si on n’est pas passionné par ce qu’on fait, on ne peut produire que des choses de moins bonne qualité ! Qu’il soit amateur ou professionnel, le cuisinier doit confectionner des plats avec ferveur et mettre toute son énergie pour les réussir. Personne n’est né avec un tablier ou une toque sur la tête, comme tout les métiers celui de cuisinier s’apprend très facilement. Voici les méthodes que nous préconisons pour apprendre à cuisiner.

  1. Passer un CAP cuisine (Certificat d’Aptitude Professionnel)

Cette voix est la plus logique si l’on souhaite devenir un chef cuisinier professionnel, les apprentis cuisinier passent deux ans dans un lycée professionnel à apprendre les bases de la cuisine, mais seulement, ils ont aussi des cours théoriques comme par exemple les mathématiques, les langues, les bases de gestion d’un établissement de restauration, les règles d’hygiène relatives au domaine, le calcul du coût de revient d’un plat, … etc. pour les gens qui sont déjà dans la vie active et qu’ils souhaitent changer de vie en se lançant dans la restauration, peuvent passer le CAP cuisine en candidat libre. Je détaillerai la procédure dans un prochain article, en attendant vous pouvez vous renseigner en vous rapprochant de l’académie de votre lieu de résidence. À savoir que

      • Il est possible de le faire en seulement une année scolaire en suivant un programme pour préparer les épreuves pratiques
      • En fonction du niveau scolaire, on peut se faire dispenser de certaines épreuves théoriques
      • Aucun stage n’est demandé pour obtenir le diplôme
  1. Faire des stages ou des petits contrats dans des restaurants

En m’intéressant de près à certains chefs cuisinier de renom, je me suis rendu compte qu’une bonne partie ont appris le métier en le pratiquant et en commençant par le plus bas de l’échelle, cela permet de connaître tous les postes d’un restaurant. Il faut donc s’armer de courage et de persévérance et aller toquer aux portes des restaurants dont on apprécie la spécialité. Les cuisinier aiment en générale partager et transmettre leur savoir faire, une fois accepté dans l’équipe, il ne faut pas hésiter à poser des questions et à prendre des notes.

  1. être autodidacte et apprendre grâce à des formations numériques

Cette voie est empruntée de plus en plus par les amateurs de la cuisine, et avec le boom que connaît les nouveaux médias et système d’information, le savoir est maintenant à la portée de tout le monde. Il faut juste avoir de la volonté et savoir faire le tri dans tout ce que internet peut nous offrir. Effectivement on peut trouver de tout sur internet, des blogs ou des chaines YouTube  qui offrent vraiment une réelle valeur ajoutée à l’internaute, à l’instar de l’académie de Versailles qui a une chaîne YouTube dans laquelle on trouve des techniques de bases pour apprendre à cuisiner, comme les différentes découpes, ou habillage de volaille ou de poisson ainsi que les techniques de réalisation de sauces ou de plats de référence. Mais malheureusement, il existe aussi des sites qui manquent de sérieux et promettent l’impossible contre un « like » ou un partage.

 

Laissez un commentaire pour nous faire part de vos remarques Sourire

N’oubliez pas de cliquer j’aime et de partager avec vos amis Clignement d'œil