Apprendre à cuisiner pour rester en bonne santé

couper-legumes-mechanical-engineer

  • Notre santé est un patrimoine sacré, il est de notre devoir de la préserver de façon avisée.
  • Beaucoup d’études scientifiques montrent que pour rester en bonne santé, il faut faire deux choses essentielles :
    • Pratiquer régulièrement une activité physique 
    • Et manger équilibré et varié.

Une alimentation saine et adaptée aux besoins nutritionnels pour le fonctionnement de l’organisme (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux, oligoéléments, fibres…), accompagnée d’une activité physique quotidienne aident à nous protéger contre certaines maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, les cancers, etc., à limiter les problèmes de fatigue, et même à nous défendre contre les infections.

Voici quelques conseils, astuces et repères de consommation pour apprendre à rester en forme tous les jours.

Faire du sport pour rester en bonne forme

Tout le monde est conscient de l’utilité du sport dans notre quotidien. On n’ qu’à ouvrir les yeux pour remarquer qu’il y a énormément de possibilités pour intégrer du sport dans son agenda. Je citerai ci-dessous deux exemples qui m’ont particulièrement interpelé:

  • Les salles de sport poussent comme des champignons partout dans nos villes, et la plupart du temps avec du matériel sophistiqué et des prix défiant toute concurrence.
  • Les responsables des aménagement des ville prennent sont de plus en plus conscience sur l’intérêt du sport dans le quotidien des citoyens, et cette prise de conscience les pousse à prévoir systématiquement des pistes cyclables en ville, et d’équiper les espaces verts de matériel de sport en libre service. 

Je pourrais continuer à illustrer cette remarque par le nombre impressionnant d’applications mobiles et de site internet qui aident à pratiquer du sport de manière régulière et organisée, et puis le métier du coach sportif qui devient un métier très prisé par les jeunes, mais je vais m’arrêter à cela.

Pratiquer une activité sportive est alors devenue une chose facile à faire, et avec un peu de volonté même les plus paresseux d’entre nous arriveront à mettre un peu de sport dans leur programme.

On convient donc à dire que pratiquer une activité sportive relève de la volonté de chacun, puisque tout les moyens nécessaires sont à portée de main, et qu’il suffit de passer à l’action. Qu’en est il du deuxième pilier qui est “manger équilibré et varié”?

appareil-fitness-plein-air

La vérité sur nos habitudes alimentaires

Est ce qu’il vous est déjà arrivé de chercher un Mcdo, Quick, Subway, BurgerKing, Domino’s, ou autre enseigne du genre… alors que vous êtes en plein voyage dans un pays étranger et que vous êtes sensé profiter et découvrir la nourriture et la tradition locales. Ne vous inquiétez pas vous n’êtes pas seul, beaucoup de personnes n’aiment pas changer leurs habitudes alimentaires pendant leurs voyage et préfèrent manger quelques choses de familier. Ceci est dû à notre mode consommation au quotidien. En effet, de nos jours, on commence à voire une certaine forme d’alimentation différente de ce que nos parents et nos grand parent ont connu. Nous prenons de moins en moins le temps pour déjeuner, nous grignotons davantage et consommons beaucoup de produits de restauration rapides et des plats pré-cuisinés. Nos habitudes alimentaires deviennent de plus en plus standards. Nous sommes conditionnés par une société de consommation à consommer plus sans trop regarder la provenance, la étapes de fabrication ni même la composition des produits que nous consommons. Et les industriels font tout pour que cela continue comme ça en créant toujours des nouveaux produits, généralement pas chers et de médiocre qualité. Cette manière de consommer que beaucoup qualifient de « irresponsable » a grandement contribué à la propagation de l’obésité, de cancer et de maladie cardio-vasculaires à cause des additifs alimentaires utilisés dans les plats cuisinés pour allonger leur durée de conservation.

  obesité-maladies-cardiovasculaire

Selon une étude effectuée par le site mangerbouger.fr (1), la France pourrait compter près de 30 % d’adultes obèses en 2020. Ceci résulte d’un déséquilibre entre l’apport alimentaire et la dépense énergétique. Ce déséquilibre s’est installé à cause du recul spectaculaire de l’activité physique et de la modification des habitudes alimentaires. Avec une absorption accrue de boissons sucrées et d’aliments à haute densité énergétique et pauvres en nutriments, associée à une consommation insuffisante de fruits et de légumes.

Beaucoup de gens se contentent de consommer et de manger ce que les autres ont fabriqué, et ne se pose jamais la question sur l’origine, provenance ou circuit de distribution des produits qu’ils consomment. Agissant ainsi de manière irresponsable, poussent les professionnels de restauration et les industriels de l’agroalimentaire à produire toujours plus sans se soucier de la qualité nutritionnel de leurs produits, leur seul objectif est de réduire les coûts de production parfois même au détriment des propriétés sanitaires de leurs produits, souvenez vous de la viande de cheval qui a été retrouvé dans des lasagnes pré-cuisinées et plus récemment du lait pour enfant…

Comment préserver concrètement sa santé

Maintenant que nous sommes un peu éclairés sur la relation entre la santé et le bien être et puis l’alimentation et les activités physiques, il faut passer à l’action. Voici mes conseils pour vous aider à franchir le pas:

  • Marcher le plus souvent que possible (pour aller chercher le pain, le journal, emmener les enfants à l’école, faire une balade, …)
  • Privilégier vélo, trottinette, rollers, … aux transport en commun et à la voiture (si possible bien sûr)
  • Mettre un programme régulier pour pratiquer une activité physique,
  • Il y a un proverbe Marocain qui dit “peu et régulier est mieux que beaucoup et interrompu” si vous êtes fâché avec le sport depuis un moment, il vaut mieux commencer doucement mais de façon régulière.
  • Si vous n’avez pas le temps, 7 minutes par jour suffisent, utilisez pour cela la méthode de “l’entrainement fractionné de haute intensité”. qui consiste à faire 12 exercices pendant 30 secondes chacun à une intensité maximale et de prendre 10 secondes de poses en fin de chaque exercice.

Adopter une alimentation saine variée et équilibrée

  • Manger des fruits et légumes le plus souvent possible
  • Manger varié et équilibré
  • Réduire la consommation de produits contenant des additifs alimentaire ou améliorant ou autre composant du même genre
  • Je ne peux m’empêcher de vous conseiller d’apprendre à cuisiner vos propres plats car ce n’est que de cette manière que vous pouvez savoir exactement ce que vous mettez dans votre assiette. Vous pouvez commencer par exemple à apprendre ces recettes et ces techniques de base.

(1) : http://www.mangerbouger.fr/pro/sante/alimentation-19/nutrition-et-pathologies/nutrition-et-obesite.html