La cuisine pour quitter la “Rat Race”

« N’oubliez pas votre histoire.
Connaissez votre destin.
Dans l’abondance de l’eau.
L’insensé a soif… »

Ces mots proviennent d’une traduction de la célèbre chanson de Bob Marley « Rat race ».

rat-race-2395779_1920

Certains traduiront cela par « race de rat » qui peut être utilisé comme une injure. Et d’autre traduiront cela par « course de rat » à l’image des rats qui courent dans des roues ignorant qu’ils sont prisonniers d’une course sans fin. D’ailleurs dans la chanson on joue avec les deux significations.

Pourquoi je vous raconte cela, cette chanson m’a beaucoup marqué, malgré le fait qu’elle soit écrite dans une autre époque, probablement les années 70, elle reflète encore la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui. En effet, la vie de nombreuses personnes est dédiée à leur travail, elle se résume en général à « métro-boulot-dodo ».

oleg-sergeichik-500326-unsplash

Une course qui ressemble étrangement à celle des rats, à une différence près : que nous, qui appartenons à la race humaine « intelligente », notre course peut s’arrêter et au moins de 2 manières différentes :

            1. Elle prendra fin bien sûr à l’âge de la retraite, mais à condition, qu’on ait suffisamment cotisé pour toucher une indemnité descente et qu’on ait fini de rembourser les différents crédits, de la maison, de la voiture, de consommation, …

            2. Le deuxième scénario est celui que je préfère et que je préconise, il consiste à prendre son destin en main et de quitter la course des rats vers une course de bien être et de bonheur. Et ce n’est pas les nombreux salariés qui tentent chaque année une reconversion professionnelle vers un travail manuel, et en rapport avec une de leurs passions, qui diront le contraire.

Quitter son train train quotidien n’est pas une chose facile, il faut avoir des objectifs précis, et tenir à respecter ses bonne résolutions. Une reconversion professionnelle ne doit pas se faire à la légère, il faut qu’elle soit bien préparée en pesant le pour et le contre.

dylan-nolte-576808-unsplash L’image décrit des personnes en train de travailler dans un bâtiment de bureaux. La question qu’on peut se poser est quelle est la différence entre eux et les frères Dalton lorsque ces derniers sont derrière les barreaux…?

Un cuisinier professionnel peut exercer plusieurs métiers

Un des métiers que j’aurais aimé exercer est celui d’un chef dans un restaurant, pour moi les chefs cuisiniers ont tellement de qualités que je les considère comme des personnes qui vendent du plaisir tout en se faisant plaisir. En apprenant la cuisine, on apprend aussi à être rigoureux, stricte, perfectionniste, généreux …. C’est une des raisons pour laquelle les centres de formations voient arriver des personnes passionnées souhaitant se former en cuisine, et pour pouvoir vivre de leur passion, il y a plusieurs activités ou métiers qu’ils peuvent faire, j’en ai détaillé huit dans un précédent article comme par exemple: chef à domicile, traiteur, formateur, …

Quand on est passionné de cuisine et on souhaite tenter une reconversion dans ce domaine, il faut commencer par valoriser son savoir faire, et pour ce faire il n y a pas mieux que de suivre une formation professionnelle. D’ailleurs, si on arrive à maîtriser ces quelques recettes, qu’on peut facilement apprendre en suivant les conseilles que j’ai réunis dans cet article, on peut passer un CAP cuisine en tant que candidat libre. Et pour vous aider dans ce projet, je vous ai fait un programme d’entraînement qui peut vous aider à préparer ce diplôme en 6 mois.

Il est temps d’arrêter de travailler pour le travail et de toujours courir pour acheter toutes les choses qu’on a envie de posséder, mais sans forcément en avoir besoin. Faire de sa passion son propre travail pour quitter la rat race pour une véritable course vers le bonheur.